FABRIQUER UNE DRAISIENNE EN BOIS

Crédit Photo : Matt Bricole (voir sur Instagram)

Projet proposé et réalisé par : Matt Bricole

Outillage :

Perceuse Visseuse 18V ONE+™ R18PDBL

Scie sauteuse 18V ONE+™ R18JS

Affleureuse R18TR 18V ONE+™  (avec une fraise 1/4 de rond)

Cloueur R18N18G 18V ONE+™

Meuleuse R18AG7 18V ONE+™

Visseuse à choc R18IDBL 18V ONE+™

Serre-joints

Matériel :

Planches de contreplaqué 15mm                                           -tige filetée 12mm

Planches de contreplaqué 5mm                                             - tube acier 14mm ext(12int)

Colle à bois                                                                            -2 écrous freins de 12mm

Visserie                                                         

Peinture ou teinte

2 roues pour draisienne + axe de roue + poignée raquette de tennis

 

 

1-      Pour commencer, il vous suffit de réfléchir à un modèle de « moto » pour votre enfant, la dessiner puis la reproduire sur du Contreplaqué de 15mm pour le châssis. Si l'inspiration vous manque, ou que vous avez un doute sur les dimensions, prenez les mesures ci-dessus.     

 

2- Une fois tous les éléments dessinés, il vous faudra tout découper à la scie sauteuse. Pour les parties intérieures du cadre par exemple, percez auparavant un trou de 8mm environ avec une mèche à bois pour permettre de passer la lame de la scie sauteuse.

 

3-Une fois le premier découpé, reportez-le sur la 2ᵉ planche de contre-plaqué pour que les deux côtés du cadre soient identiques.

 

4- Pour une meilleure finition, passez l'affleureuse avec une fraise quart de rond sur tous les bords du projet.

5- Coupez de la même manière et avec les même finitions les éléments qui tiendront la roue arrière

 

6- Découpez une première partie du « réservoir » et du « capot » arrière, puis dupliquez les de manière à constituer l'épaisseur du cadre.

7- Assembler le tout en encollant les pièces entre elles, clouez-les puis maintenez les pièces avec des serre-joints.

 

8- Pour tenir la roue arrière, usinez une pièce de 5mm de profondeur avec l’affleureuse et une fraise droite pour y insérer une tôle en acier. Percez et taraudez pour renforcer le bras qui tiendra la roue. Découpez cette tôle pour qu'elle épouse la forme du bras. Cette pièce sera ensuite collée et vissée sur le bois. Ceci évitera que le serrage de la roue vienne faire une empreinte sur le bois et que la roue finisse par tomber.

 

9- Pour réaliser le guidon, tracez-le sur une planche de contre-plaqué de 5 mm d'épaisseur. Reproduisez 5 fois cette pièce. Ensuite, fabriquez un gabarit simple avec 2 planches de contre-plaqué de 15 mm qui vous aidera à le cintrer facilement. Les planches de 5 mm se plieront sous la pression des serre-joints et une fois sec, le guidon aura meilleure allure.

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10- Une fois la colle sèche, réalisez la partie de la fourche. Pour qu'elle puisse tourner, on va arrondir la pièce. Pour cela, plusieurs options sont possibles : la lime électrique, un ciseau à bois, une ponceuse, ou simplement une meuleuse équipée d'un disque à lamelles. Percez le milieu pour y insérer un tube en acier de 14 mm, pour éviter que l'axe (tige filetée de 12 mm) endommage les pièces en bois qui tiennent la fourche sur le long terme.

11- Découpez la fourche, ainsi que les pièces qui serviront à la fixer sur le cadre. Faites des trous de 25 mm pour le guidon d'un côté et des entailles de l'autre pour passer l'axe de la roue avant. Utilisez le même système avec la tôle en acier pour renforcer le maintien de la roue.

 
 

 

 

12- Il ne vous reste plus qu'à mettre les roues et décorer votre draisienne selon vos envies. Vous pouvez également ajouter des bandes de raquettes de tennis sur les poignées pour un meilleur confort. Pour une meilleure durabilité, recouvrez la draisienne d'un vernis marin pour une meilleure résistance aux intempéries, nos petits ne pensent pas souvent à rentrer leurs jeux le soir....